Les soft skills indispensables en 2022

Nous sommes en ce moment dans une période incertaine, très changeante, où la transformation technologique et la mobilité professionnelle sont devenues omniprésentes.

Personne ne sait réellement quand un retour au bureau se fera ou même si un tel retour aura lieu… Le passage au télétravail et à la communication virtuelle a déconnecté beaucoup de salarié.e.s de leurs collègues et de leur poste de travail. Beaucoup ont quitté leur travail à la recherche de signification, de plus de flexibilité, d’une meilleure gestion et/ou d’un meilleur salaire.

Dans le même temps, de nouveaux problèmes importants surgissent au sein de nombreuses organisations. Une diversité accrue et l’amélioration de l’inclusion professionnelle ont fait l’objet d’une prise de conscience. Les organisations reconnaissent également le besoin de proposer des formations aux soft skills et un environnement de travail durable sain et propice à la performance des membres de leurs équipes sur le long terme. Les managers doivent à la fois produire des résultats et tenir compte des besoins de leurs salarié.e.s, sachant qu’ils doivent souvent gérer leur propre fatigue vis-à-vis de ces demandes difficiles.

C’est là que les soft skills entrent en jeu !

Tous ces facteurs montrent l’importance du développement des compétences comportementales (aussi appelées « soft skills ») des individus et de l’organisation. Cela aide à développer la flexibilité, l’empathie, l’engagement et les compétences interpersonnelles. Ces compétences transférables peuvent être mises en pratique dans nombre de fonctions et de situations. Elles sont un atout considérable pour trouver et conserver un emploi, recruter et conserver un.e salarié.e, rester motivé et engagé au travail.

Quels sont ces soft skills et pourquoi sont-ils importants en 2022 ?

Pour Praditus, la définition des « soft skills », que nous considérons comme des compétences, est tirée de la recherche sur les compétences interculturelles en entreprise menée par notre co-fondateur Andrés Dávila. Andrés et son co-auteur indiquent que ce sont ces compétences qui rendent possible l’application de la connaissance, de la volonté et de la capacité à agir d’une personne sans causer d’impact nocif sur sa performance et son bien-être propre ou sur ceux des autres au sein de l’organisation.

Les soft skills sont des éléments essentiels de la réussite et de la mobilité professionnelles. Ces compétences sont un ensemble unique de compétences sociales qui reflètent la capacité d’une personne à s’adapter à différentes situations. Selon son environnement de travail, le contexte, les interactions sociales, les défis qui lui font face, chaque personne montre un ensemble de soft skills qu’il est important de bien identifier afin d’en faciliter le développement. Il est important pour les individus et les organisations d’évaluer les soft skills, de comprendre quels soft skills sont nécessaires pour une situation donnée, et de savoir qu’on peut les développer, les améliorer et les encourager.

Il s’agit de comportements qui sont transférables dans de nombreuses situations de travail. Ils impliquent souvent le positionnement vis-à-vis de soi-même, de son travail et des autres, qu’il s’agisse de la compétence de confiance en soi, de gestion du temps ou encore de communication efficace. Nous faisons souvent la distinction entre « hard skills », le genre de compétences techniques, que l’on apprend à l’école ou lors de formations, comme par exemple comment effectuer un contrôle qualité, et « soft skills ».

Cependant, beaucoup considèrent que ces distinctions n’ont plus lieu d’être, car ces soft skills ne sont pas, contrairement à ce que pourrait laisser croire leur nom, des suppléments inutiles et superflus. Les compétences comportementales sont souvent un facteur clé dans le fait d’être choisi pour un emploi, de conserver et d’avancer dans cette voie, puis d’être promu au sein de la hiérarchie.

manager

Pourquoi ces soft skills sont-ils si importants ?

Ils donnent à chacun les outils nécessaires pour s’adapter et progresser dans différentes situations, dans les milieux professionnel ou privé. Actuellement, les soft skills permettent de s’adapter au changement, de prendre une attitude positive vis-à-vis de la technologie, de rester curieux au vu de la situation qui évolue, et de montrer de l’empathie vis-à-vis des autres, même par le biais de vidéo-conférences. Les soft skills améliorent également les « hard skills », et permettent de les partager et de les mettre en valeur plus facilement grâce à la communication, la collaboration et la persuasion.

Nous considérons les soft skills comme des compétences transférables pour une raison simple : alors que les « hard skills » sont souvent nécessaires pour un nouvel emploi, la capacité d’une personne à communiquer avec les autres, à rester organisée et à gérer son niveau de stress peut être utile dans n’importe quel emploi.

Ces soft skills sont souvent la raison du succès des personnes dans des rôles de management et de meneurs, où les compétences techniques personnelles sont moins importantes que leur capacité à déléguer, à motiver leur équipe ou à prioriser le travail. Nous avons tous des moments où nous aurions besoin de mieux gérer notre équipe, notre travail, notre temps et/ou nous-même, et ce sont les soft skills qui nous aident à nous améliorer.

Est-il possible d’apprendre les soft skills ?

Bien que certaines de ces compétences puissent sembler plus naturelles que d’autres pour certains, il est tout à fait possible de les apprendre et de les développer. Cependant, l’apprentissage de ces compétences nécessite le développement d’un nouveau comportement, ou la modification d’un comportement plus ancien. Il faudra alors de la motivation, du réalisme et un plan. La meilleure façon de progresser est de faire des petits pas réguliers, afin d’adapter et d’ajuster plus facilement les changements comportementaux. Tous ceux qui ont arrêté une mauvaise habitude, comme celle de fumer, ou qui ont essayé d’ajouter une nouvelle habitude (faire du sport régulièrement, par exemple) à leur routine savent que la discipline, l’aide extérieure, l’autocompassion et la volonté d’atteindre un but précis sont nécessaires.

Chez Praditus, nous aidons les gens à se fixer des objectifs clairs et précis en ce qui concerne le développement des compétences comportementales, et nous les aidons à trouver des moyens de s’entraîner dans leurs nouvelles habitudes de comportement. Cela se fait petit à petit, mais de façon concrète, afin de bien visualiser les progrès et de rester motivé pour continuer à avancer.

Quels sont les soft skills nécessaires en 2022 ?

Malgré certaines tendances générales, nous nous trouvons tous dans des situations différentes, et nous avons besoin de compétences différentes. Nous vous présentons ici certaines situations générales dans lesquelles peuvent se retrouver individus et leaders, associées aux soft skills qu’ils pourraient considérer comme utiles à développer au courant de l’année 2022.

Pour les RH et les managers

Vous cherchez à retenir les membres de votre équipe en créant une expérience engageante pour vos salarié.e.s

Les employé.e.s, quel que soit leur âge ou leur niveau d’expérience, ont réfléchi et redéfini ce qui était important pour eux au travail. Pour les retenir, il est important de créer un environnement de travail dans lequel ils peuvent avoir des relations sociales enrichissantes, des tâches claires et motivantes, ainsi qu’un environnement agréable et sans frictions. Certains des soft skills qui peuvent aider dans ce contexte sont :

  • Créer un sentiment d’appartenance : Créer et entretenir un environnement propice à la diversité et l’inclusion, et qui permet à tous les collaborateurs.trices de se sentir bienvenus, respectés et estimés.
  • Donner un sens au travail : Créer des liens clairs entre les différentes tâches professionnelles et les valeurs de l’organisation et de ses membres.
  • Créer la confiance et une sécurité psychologique : Créer une atmosphère où il est possible de partager des idées et d’exprimer son désaccord sans craindre de répercussions.

manager

Vous voulez créer un environnement professionnel qui améliore le bien-être de votre équipe.

Ces deux dernières années nous ont montré que la santé, à la fois physique et mentale, est essentielle pour avoir une main-d’œuvre motivée et productive. Ces compétences vont vous aider à faire de 2022 une année saine : des collaborateurs.trices en bonne santé, un environnement de travail sain et des bonnes performances :

  • Promouvoir un environnement professionnel durable : Répartir le travail et donner des opportunités de progression pour créer une atmosphère qui encourage la productivité à long terme.
  • Gérer l’incertitude : Garantir l’honnêteté, la transparence et le soutien au cours des situations de changement et d’incertitude.
  • Mettre la santé mentale en premier : Accepter et éviter la stigmatisation des problèmes de santé mentale, donner accès à une aide et à une thérapie, et reconnaitre les situations qui peuvent exacerber les crises et les problèmes psychiques.
  • Équilibrer empathie et respect de la vie privée : Montrer que vous vous intéressez et que vous comprenez vos collaborateurs.trices sans pour autant vous introduire dans leur vie privée.

Pour les individus à tous les niveaux

Vous voulez mieux équilibrer les besoins de votre vie professionnelle et privée

Au cours de ces deux dernières années, beaucoup ont vu s’effriter les limites entre vie privée et vie professionnelle, et ont remarqué qu’il était tout aussi difficile de se déconnecter totalement du travail que de travailler de manière très concentrée. Prendre un nouveau départ en 2022, cela peut signifier une redéfinition des frontières pour plus de satisfaction à la maison et au travail. Ces compétences peuvent aider à :

  • Dire non : Définir clairement les priorités pour les tâches qui créent le plus de valeur ajoutée et qui vous satisferont le plus, éliminer les tâches et les responsabilités ayant une moindre valeur.
  • Trouver sa concentration : Trouver des moyens de gérer les interruptions et les distractions numériques, faire de la place pour des périodes de travail intense et satisfaisant.
  • Trouver un sens au travail : Regarder votre travail différemment, pour voir comment il est en adéquation avec vos valeurs et vos priorités.
  • Être réaliste : Reconnaître et accepter le fait qu’il y a des paramètres dans votre travail et dans votre environnement de travail sur lesquelles vous n’avez aucun contrôle, que ce soit des collègues, des contraintes ou des inconvénients. Cela peut vous aider à réserver votre énergie pour les choses que vous pouvez contrôler.

Vous voulez être prêt.e pour les possibles changements futurs

Ces dernières années nous ont appris que rien n’est sûr, à part le changement. 2022 peut apporter des nouvelles technologies, des nouvelles responsabilités professionnelles et/ou une transformation au sein de votre organisation. Ces soft skills peuvent vous aider à mieux vous préparer et à avoir plus confiance en vous :

  • Gérer les technologies de manière responsable : Incorporer de nouvelles technologies sources de valeur ajoutée et d’efficacité dans votre travail tout en évitant les technologies qui pourraient violer la vie privée, la sécurité et/ou la productivité de tous.
  • Apprentissage continu et suivi des développements : Rechercher des manières d’approfondir vos compétences et de satisfaire votre curiosité, que ce soit par le biais de formations et d’apprentissages formels ou informels.
  • Gérer le changement : Comprendre, accepter et trouver des opportunités au sein des changements qui ont lieu dans votre carrière ou au sein de votre organisation.
  • Réanimer ou recentrer vos réseaux : Contacter les personnes que vous connaissez (ou que vous souhaiteriez connaître) tout en comprenant bien que les réseaux sont aussi bien importants du point de vue relationnel que pour l’avancement de votre carrière.

Les soft skills sont essentiels pour aider votre carrière et votre bien-être, l’année prochaine et toutes les suivantes. Avec la bonne motivation et l’implication adéquate, vous pouvez développer toutes les compétences comportementales qui sont importantes pour vous. Alors, quels sont les soft skills pouvant vous aider à faire de 2022 une bonne année ?